Publié par : Lynda Dumais | 18 juin 2010

Bruits de bouche et de nez

Bien sûr, les temps on bien changé en Chine en matière de crachats au cours des vingt dernières années. Dans des villes comme Shanghai et Beijing, outre à proximité des chantiers de construction dont les travailleurs proviennent de la campagne, il est peu fréquent d’entendre les bruits que nous entendions jadis partout. Mais ailleurs, dans les villes de second ordre, la « tradition » persiste. Les campagnes gouvernementales anti-crachat y ont peu d’effet. Venue au Québec faire ses études, une amie chinoise me disait qu’il valait mieux cracher que de garder en soi des matières dommageables pour la santé. Elle a heureusement changé d’idée… À l’inverse, les Chinois sont toujours surpris de nous voir nous moucher bruyamment puis de remettre le mouchoir dans notre poche. Autre société, autre meurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :