Publié par : Lynda Dumais | 25 septembre 2013

Mort, océan et Ipad

Les rituels funéraires, en Chine comme ailleurs, occupent une place importante dans la vie des proches survivants. À l’occasion de la fête printanière de Qingming, les endeuillés nettoient les tombes et brûlent billets de banque, maisons et Ipad factices en guise d’offrandes. Dans ce pays où l’espace manque, la valeur des terrains de cimetières incite cependant les autorités à faire preuve d’inventivité et ce sans trop bousculer des valeurs profondément ancrées. Dans le cadre de mini-croisières, les survivants sont ainsi invités à disperser les cendres à la mer plutôt qu’à maintenir les pierres tombales dans les cimetières (Courrier international, 19 septembre 2013).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :