Publié par : Lynda Dumais | 19 mai 2008

Commanditer les JO : un risque ???

Dans un récent article, paru dans Les Affaires (3 au 9 mai 2008), on pouvait lire « Commanditer les Jeux de Beijing est risqué ». Le constat s’inscrit dans le ton du jour et la naïveté en cours. En premier lieu, les prochains Jeux olympiques ne sont pas les « Jeux de Beijing » mais bien ceux qui ont été octroyés à la capitale de la Chine par le Comité olympique. Pour ce qui est des commanditaires, ils font aussi des choix. Que les groupes financiers canadiens hésitent est compréhensible : ils vont avec le vent du moment et les rumeurs les affectent beaucoup. Après tout, pour dégager les profits que ces institutions déclarent annuellement, la saine gestion est celle qui représente le moins de risques possible. L’auteur de l’article et les « spécialistes » cités soulèvent les dangers qu’encourent les commanditaires s’ils sont perçus comme pro-gouvernement chinois (anti-Tibet, pro-répression, pro-mondialisation, etc.). La crainte est légitime mais je doute que les Coca Cola, Volkswagen, IKEA et autres géants de ce monde en seraient où ils sont s’ils n’avaient pas un jour pris des risques. En décourageant nos entreprises et nos commanditaires à faire le saut, nous les empêchons d’apprendre à naviguer dans un monde qui n’est plus confort et facilité. Les grandes réalisations naissent parce que certains ont eu la vision de faire le saut, ont appris à nager, se sont endurcis et marchent maintenant sur le mince fil de la réussite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :