Publié par : Lynda Dumais | 12 décembre 2011

Le Canada, terre d’immigration

Ils cherchent à quitter la Chine, que certains associent à un bateau en train de couler. Pour justifier leur départ de la mère-patrie, certains invoquent le contexte difficile et la corruption du régime et de ses représentants locaux. D’autres espèrent donner à leur enfants un environnement de meilleure qualité pour étudier et grandir. Près de la moitié des Chinois dont le patrimoine excède 10 millions de yuans (1,7 millions de yuans) envisageraient d’émigrer. Hong Kong constitue une destination de choix mais le Canada figure aussi en haut de la liste (Courrier international, 12 décembre 2011)

Mais si le Canada est « populaire », qu’en est-il du Québec ? Outre à Brossard, où vont ces investisseurs potentiels ? Investissement Québec et son équivalent à Montréal sont-ils toujours à l’affut de ces immigrants-investisseurs ? Comment sont-ils intégrés à notre société ? À l’heure où les échecs d’intégration font la manchette, ne pourrions-nous pas entendre parler des succès en la matière ? On en sait pas beaucoup sur le sujet. Si la langue française représente un défi insurmontable pour des dirigeants de la Caisse de dépôt et de la Banque nationale, il est facile de s’imaginer ce qu’il en est pour un Chinois ayant possiblement fait fortune dans l’import-export et peut-être moins éduqué qu’eux. Tout un défi pour les gouvernements et un questionnement pour les citoyens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :