Regards

Lorsque je prends des photographies, il m’arrive de penser que je contribue à arrêter des moments qui pourraient disparaître, ou s’insérer dans une vie autre, ailleurs, mais que je ne serais pas là pour saisir. L’anxiété du moment est toujours inspirante. Les gens de la rue, les lotus, les cordes à linge et les cages en bambou habitent et animent bon nombre de mes images.

 

Dur labeur – Chongqing, 1993

Entre hier et demain – Shanghai, 2007

Attendre – Beijing, 2004

Face à la muraille (Beijing 2004)

Panjiayuan les samedi et dimanche – Beijing, 2004

Panjiayuan (Beijing 2004)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :