Apprendre – Nos universités

Nos universités contribuent à une meilleure connaissance de la Chine par des cours de mandarin ou des stages sur le terrain.
  • Cinq étudiants de la Faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke ont vécu une expérience mémorable dans le cadre d’un stage à la South China University de Guangzhou. Le séjour de quatre mois se déroulait dans le cadre du programme China Business Immersion offert par plusieurs universités chinoises. Il s’agissait de la deuxième cohorte en administration à profiter de cette expérience unique. Pour en savoir plus sur les modalités de participation voir un article sur le sujet (avril 2013)
  • À compter de l’automne 2012, la Faculté des arts et sciences de l’Université de Montréal offrira un baccalauréat en Études asiatiques. Le programme vise à former des étudiants pour qu’ils soient en mesure d’intégrer les conditions matérielles, politiques et spirituelles qui déterminent l’évolution de l’Asie en tenant compte des spécificités culturelles nationales. Trois orientations seront proposées : 1) littérature, pensée et spiritualité, 2) géographie politique contemporaine et 3) histoire, culture et société. L’information sur le programme devrait sortir sous peu (Mai, 2012)
  • L’offre de HEC Montréal comprend désormais une maîtrise ès sciences livrée entièrement en anglais et intitulée « Global Supply Chain Management ». Elle souhaite ainsi se positionner dans le marché très lucratif des étudiants étrangers lesquels proviennent notamment de la Chine. L’accès à une plus grande diversité culturelle pour les étudiants québécois constitue aussi un avantage non négligeable (Le Devoir, 22 février 2012)
  • Quatre étudiants de la Faculté d’administration de l‘Université de Sherbrooke reviennent d’une session de cours à la South China Normal School au Guangdong en Chine. Les étudiants y ont suivi des ateliers de mandarin et des cours en anglais sur la société et la culture chinoises ainsi que sur la pratique des affaires en Chine. Au retour du stage de fin de session, l’un des participants conclue ainsi : «J’ose espérer que ce stage me sera utile dans l’avenir ! Bien qu’un stage de très courte durée ne permette pas de comprendre toutes les subtilités du monde des affaires en Chine, il permet de voir une toute autre réalité qu’en contexte nord-américain». La Faculté d’administration offre un Microprogramme de deuxième cycle sur la gestion en contexte chinois auquel pourraient éventuellement s’inscrire les étudiants qui souhaite réellement approfondir les acquis (Nouvelles UdeS, 24 janvier 2012)

  • Les étudiants de l’Université Laval bénéficient des ententes interuniversitaires contractées avec la Chine. Les étudiants qui partent vers la Chine ont cependant la barre haute : avant leur départ, ils doivent apprendre un peu la langue du pays (Le Devoir, 28 janvier 2012)

  • Nos universités proposent de plus en plus des séjours à l’étranger dans leur curriculum académique en gestion. ESG UQAM, l’Université Laval et HEC Montréal ont déjà intégré des « campus internationaux » dans leurs programmes MBA. La Chine constitue une destination très populaire (Les Affaires, 21 janvier 2012)
  • La Chine – Superpuissance. L’une des écoles d’été du CERIUM, du 9 au 14 juillet 2012. Au programme : 1) la Chine des idées reçues, 2) L’économie et le filet social en Chine, 3) Les droits en Chine : progrès ou mirage ?, 4) L’enjeu énergétique et environnemental, 5) La politique étrangère chinoise

  • L’Institut Confucius de l’Université de Sherbrooke annonce une session d’information pour ses microprogrammes de 2e cycle en lien avec la Chine. Le microprogramme de management en contexte chinois sera ainsi livré pour une troisième fois. Les premiers étudiants du microprogramme obtiendront cette année leur diplôme, dont l’un à distance, dans un projet qu’il réalise en Chine (Octobre 2011)
  • 14 universités canadiennes, dont deux québécoises (McGill au 17e rang et UDM au 137e), figurent parmi les 300 meilleures du classement QS des universités de la planète. Nos universités développent de plus en plus de programmes et projets en lien avec la Chine et accueillent des centaines de Chinois à chaque année. Plus d’effort pourrait peut-être fait pour préparer les étudiants chinois à des études dans nos universités francophones. Un tel programme d’intégration culturelle et linguistique, financé par l’ACDI, existait dans les année 80 et 90. Tous, étudiants chinois et québécois, ainsi que professeurs et entreprises, profiteraient d’une meilleure intégration des Chinois dans notre société (La Presse, 6 septembre 2011, articles 1 et 2)
  • L’Université de Sherbrooke, en collaboration avec l’Institut Confucius, offre un programme d’intervention en contexte chinois ainsi que cinq microprogrammes de 2e cycle (études en contexte chinois, communication, pratique du droit, politique et relations internationales ainsi que management des affaires en contexte chinois. Tous ces programmes sont offerts au Campus de Longueuil (8-2010)
  • Du 17 au 31 octobre 2010, Prosper Bernard (Programme MBA-UQAM) accompagnera des gradués MBA et des cadres au Shenzhen Graduate School of the Harbin Institute of Technology (HIT), pour une session intensive de deux semaines sur la pratique des affaires en Chine. Les participants recevront ainsi un diplôme (12 crédits transférables) du HIT, l’une des plus importantes universités de Chine. Pour plus d’information :  M. Prosper Bernard, University Consortium of Americas, prosper@universityconsortium.com, 514-910-20851 ou 941-870-2145 (8-2010)

Pour apprendre le mandarin, les ressources sont abondantes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :